Selon C.Otto Scharmer, auteur de la Théorie U, le leadership c’est « diriger à partir du futur émergent », et cela consiste à sentir et donner forme à ce futur. Chacun a la possibilité d’être l’entrepreneur ou le leader de son propre devenir : c’est pour moi la finalité du coaching et de la supervision que d’offrir l’espace relationnel qui catalyse ce processus.

Il n’y a pas de changement profond et décisif sans transformation de nature identitaire, c’est-à-dire de la façon dont la personne vit ses liens avec son environnement. Cette transformation suppose de passer par des états émotionnels intenses qui se produisent grâce au « contenant » qu’offre la présence de l’accompagnateur, qu’il soit coach ou superviseur :

  • Choisir de renoncer à des croyances et des « vérités » qui ont servi jusqu’à présent à forger l’estime de soi à travers une image sociale
  • Oser de nouvelles façons d’être et d’agir, ce qui suppose dépasser la peur de l’inconfort, de la confrontation et de l’inconnu.

Tracer sa route, c’est innover et créer à partir d’une nouvelle posture, c’est-à-dire une nouvelle façon de se relier, d’être et d’agir, qui permet d’accomplir sa quête et d’imprimer son empreinte dans son environnement.

VIAVERVIE est une posture d’accompagnement des individus et des groupes dans le franchissement d’une étape décisive pour laisser advenir leur futur dans une dynamique nouvelle.

Cette posture s’articule en trois mouvements : VIA – VER – VIE
viavervie_se_relier

VIA : c’est un chemin à inventer ensemble avec le coach pour SE RELIER d’une façon innovante aux personnes clé de son environnement  afin d’ apporter ses propres réponses aux questions :

  • D’où est-ce que je viens et où je voudrais aller ?
  • Pourquoi et en vue de quoi je suis là où je suis aujourd’hui ?
  • Comment m’y prendre pour amorcer une dynamique nouvelle ?

Dans un premier temps, le client est dans son présent et porte un regard lucide sur les relations qu’il entretient avec les personnes de son environnement professionnel et personnel. Qu’est-ce qui est source de satisfaction ? Quelles sont les difficultés ? A quoi m’invitent – ils ?

Dans un second temps, dans le respect et la confiance, le coach guide son client sur le terrain de la connaissance de soi et de sa responsabilité : en quoi est-il à l’origine de ce qui se produit dans le champ de ses relations ? Un voyage dans son histoire passée peut s’avérer utile pour mettre en lumière les logiques qui ont guidé ses choix et ses comportements jusqu’à présent. A quels défis le client se trouve maintenant confronté pour aller de l’avant et éviter de revivre la même chose ? Cette clarification permet d’identifier les ponts qu’il va falloir « jeter » pour aller vers son futur.

viavervie_etre

VER : c’est la vérité sur soi et sur les autres, le moment où il n’est plus possible d’esquiver les questions clé qui vont permettre les ouvertures, l’ « instant de vérité » qui permet d’ETRE présent au meilleur de ses potentialités.

A quoi le client se sent-il appelé pour révéler le meilleur de son potentiel et répondre à ses désirs et à ceux de son environnement ? Dans l’espace de la relation devenue intense avec son coach, le client accède à la conscience de son désir d’exister, non plus comme on lui a toujours dit ou prescrit, mais comment aujourd’hui il peut s’autoriser, tel un créateur d’une nouvelle posture dans sa vie.
Une nouvelle identité se fait jour, un nouvel agencement intérieur émerge de la conscience de l’ETRE ayant une place unique au monde, une mission à remplir, qui va donner forme et saveur à un futur qui semble maintenant presque à portée de main.

Le client se sent en PRESENCE à l’intérieur de lui-même avec l’être – avec un petit e, la personne qu’il est maintenant avec ses limites, ses peurs et ses interrogations, et l’ETRE – avec un grand E, la personne qui aspire à s’accomplir. Le coach l’accompagne pour nommer les certitudes, principes, croyances qui ont servi jusqu’à présent l’image qu’il a cherché à donner de lui-même, et pour choisir d’abandonner ce qui n’est plus adapté à sa future façon d’être.

Il s’agit de susciter une EVIDENCE, au sens de faire d’abord un vide pour qu’une nouvelle posture intérieure soit possible – pour quitter une position inconfortable, nous avons besoin d’espace libre. Puis de susciter une EMERGENCE d’intentions fortes, une cristallisation qui se traduit comme la mise en place des différentes pièces du puzzle, libérant l’énergie pour aller de l’avant.

A ce moment le client affronte l’inconnu, la solitude, la responsabilité, car il est seul à vouloir et à pouvoir franchir le pas qui va lui permettre de passer sur l’autre rive. C’est aussi un instant de vérité pour le client et pour le coach dont la présence aux émotions du client facilite une inversion de l’énergie du client : détachement du passé et réorientation vers un futur déjà en création.

viavervie_agir

VIE : se transformer, entreprendre, c’est créer, donner vie à ce qui n’existe pas encore.

Quand évidence et émergence se sont produites, une dynamique de vie se fait jour, rendant l’agir prioritaire sur la pensée. La connaissance de vers quoi aller et comment y aller éclot spontanément de l’intérieur, la présence du coach permettant au client de tester la solidité de ses intentions et de se donner les garde-fous pour avancer en sécurité.

Le client élabore une stratégie et tout d’abord les personnes à rencontrer pour donner visibilité à son projet, transformer les perceptions et influencer pour réunir les conditions de sa faisabilité.

Chaque rencontre, chaque démarche, est l’objet d’un apprentissage, car c’est de la confrontation avec le réel que les intentions initiales vont se préciser, s’affiner, se consolider, quitte à ce que certaines illusions soient abandonnées. Ce faisant, le client réalise une « maquette » de son futur déjà présent, le rend visible et bâtit sa crédibilité grâce à la nouvelle posture qu’il a ciselée avec son coach.

La présence du coach agit comme un phare à partir duquel le client se repère et se réaligne, encourageant à la fois rigueur et cohérence dans l’action et offrant un soutien quand la confiance en soi, ébranlée par les aléas inévitables, a besoin d’être régénérée.

Telle une naissance, une nouvelle situation ou un nouveau positionnement voit le jour pour le client, une nouvelle façon de vivre et d’être en lien est devenue réalité d’une façon stable et le coach peut se retirer.

Se dire au revoir est un moment de gratitude tout à fait particulier pour ce que ce chemin fait ensemble à permis de découvrir et de créer à la fois pour le client et pour le coach. A nouveau, un lien se transforme…